Un jour au Stade de France

Publié: février 19, 2012 dans Rugby

Aujourd’hui, je vais vous raconter pourquoi la journée du 18 février 2012 restera pour très longtemps comme un de mes meilleurs souvenirs de ces dernières années.

Comme vous le savez, le RCT peut provoquer chez moi toutes sortes de réactions. De la passion à la colère, de la joie à la tristesse, des rires aux larmes. Je vous ai également expliqué ma Twitter-addiction dans un précédent billet. Alors imaginez une journée où les deux sont réunis. Cela a été possible grâce au Stade de France, mais revenons un peu en arrière pour comprendre tout ça.

Le Stade de France, dans sa politique de communication de leurs événements, organise depuis peu des « Live Tweet » (commentaires de matchs en direct sur Twitter) en direct depuis le stade, avec deux équipes qui s’affrontent (les deux équipes supportant chacun son club) dans une cyber-battle. Pour sélectionner les participants au jeu, il fallait parler le plus du Stade de France, de l’événement et de tout ce qui tourne autour. C’est ainsi, que pendant cinq jours, je me suis déchaîné sur le réseau social de micro-blogging. Nous avons, avec d’autres supporters du RCT donné notre maximum, en réalisant même un petit clip que vous pouvez visionner ci-dessous et nous avons, pour notre plus grand plaisir, été sélectionnés.

Nous voici donc, avec les autres supporters du RCT et du Stade-Français (accessoirement l’équipe que le RCT affrontait ce jour là), devant le Stade de France dès 10h le matin. L’organisateur de l’événement était prêt pour s’occuper, de manière magistrale, de nous durant toute la journée. Cela commençât par une visite du stade. C’est le début de l’émerveillement avec l’accès à la pelouse et la vue de ce gigantesque stade vide, de la visite des vestiaires et enfin les tribunes. Ensuite, après s’être ravitaillé, nous avons rejoint la loge du stade, dans laquelle nous allions assister au match. L’avant-match, est l’occasion de chambrer nos adversaires autour d’une coupe de champagne et quelques délices culinaires, de prendre quelques photos dans nos plus belles tenues de supporters, de passer à la caméra pour la retranscription de l’événement en ligne, mais aussi d’installer notre matériel pour commenter le match. Le match en tant que tel fut d’une grande intensité et d’un suspense incroyable qui ne s’est dénoué par un match nul que dans les dernières secondes (égalisation toulonnaise alors que les parisiens menaient au score). Mon état d’excitation frôlait à ce moment son paroxysme (vous vous rappelez, ce mot scrabblesque). Pour preuve, ces deux vidéos de la fin de match.

L’après-match s’est déroulé encore dans une très bonne ambiance, malgré la déception des supporters parisiens, qui on peut le comprendre, furent insatisfaits du résultat.

Cette journée fut donc parfaite. Je me suis retrouvé tel un gamin vivant un rêve. L’organisation du Stade de France était excellente, les supporters, qui pour l’instant d’une journée étaient réels, étaient aussi sympathique les uns que les autres et m’ont permis, une fois de plus, de réaliser que ce sport est merveilleux de par ses valeurs et les émotions qu’il peut provoquer.

commentaires
  1. Noltys dit :

    Très joli article ! Tu aurais du nous mettre les photos des deux team au complet !!! En tout les cas merci pour cet article, ça m’a fait replonger dans l’ambiance d’hier ! Je suis déjà en manque… Vivement le 4 mars !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s