Archives de avril, 2012

L’art du pogo

Publié: avril 10, 2012 dans Ce que j'aime

La semaine dernière, je suis, par le plus grand des bonheurs, allé aux deux concerts des SHAKAPONK à l’Olympia. Comme je l’expliquais dans un précédent billet, ce groupe me transcende totalement et j’ai donc pratiqué cette coutume que j’avais un peu abandonné qui est le pogo. Je vais donc en faire son apologie.

Tout d’abord, pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un pogo, c’est ce mouvement de foule, pendant un concert (généralement de rock/métal et toute musique assez « violente ») où tout le monde saute partout et se rentre dedans.
D’une manière générale, on peut considérer le pogo comme quelque chose de « bourrin » réservé aux fous mais en fait, pas du tout. En effet, cela permet, de réveiller notre instinct primaire qui est enfoui dans chacun de nous. Cela permet également de s’affranchir de toutes les barrières, qu’elles soient physiques ou mentales. Physiques car il n’y a aucun « obstacle » qui nous arrête. On saute partout, dans tous les sens, sur tout le monde mais sans vraiment être arrêté par quelque chose de fixe. Mentales car dans ces moments, tout le monde est dans la même situation et personne ne vous juge.
A mon sens, le plus intéressant dans le pogo est que pendant quelques instants, on laisse parler notre corps, notre esprit et le reste du pogo. Ainsi, on ne contrôle plus rien du tout. Ni ce qu’on va faire, ni ce que les autres vont faire, et dans une société ou l’homme est désireux d’avoir un contrôle sur de plus en plus de choses, cela est bienvenu.

S.

Publicités