Archives de octobre, 2012

La semaine du bonheur

Publié: octobre 22, 2012 dans Vie Quotidienne

Parfois, le hasard du calendrier fait bien les choses. La semaine dernière en est le parfait exemple avec un programme très riche en émotions. Retour ce qui a été la plus belle semaine depuis bien longtemps.
 
Samedi 13 octobre :
J’ai encore eu la chance d’être sélectionné pour le Live-Tweet du match Racing Métro 92 vs Munster au Stade de France. Une fois de plus, l’équipe d’Human Inside, chargée de l’évènement, a mis les petits plats dans les grands. Je retrouve quelques copains avec qui nous passons une superbe après-midi, rythmée par un beau match, des vidéos divertissantes, le tout sous le signe de la bonne humeur. Le rugby spirit comme on dit. Le samedi soir est réservé au repos pour préparer le dimanche.
 
Dimanche 14 octobre :
Malgré une entorse du genou quatre semaines plus tôt, une bronchite/rhume/sinusite carabinée la semaine avant, je suis quand même prêt pour le 20km de Paris que je prépare depuis des mois. C’est donc à 7h30 que le réveil sonne. Au programme, un petit déjeuner de champion, un réveil musical, et direction la Tour Eiffel pour aller faire un « petit » footing avec 25 000 participants. Dès le début de la course, la pluie a décidé de se joindre à nous pour nous encourager. C’est pour moi la première fois que je participe à une course officielle et l’ambiance qui y règne est géniale. Les coureurs applaudissent, crient, félicitent les courageux groupes de musique venus mettre de l’ambiance. Après 1h53mn27s, je franchis la ligne d’arrivée, très satisfait de ma course où je pensais rencontrer plus de difficultés, qu’elles soient mentales ou physiques. Je récupère ma médaille, ma tablette de chocolat et je presse de rentrer à la maison pour prendre la douche chaude la plus agréable du mois. 
 
Jeudi 18 octobre :
C’est là que commence la partie musicale de la semaine. Un peu moins de trois semaines après la sortie du nouvel album de Muse « The 2nd Law », que personnellement je trouve génial et que j’ai déjà écouté une bonne cinquantaine de fois, le trio britannique se produit à Bercy. Cela fait déjà quelques mois que j’ai les places et ça sera la 10ème fois que j’assiste à leurs concerts. Comme à chaque fois qu’ils viennent en France, c’est toujours aussi populaire. C’est pourquoi je décide d’aller attendre devant la salle à partir de 16h30 en espérant être bien placé dans la fosse. L’astuce a été de rejoindre des copains qui attendaient depuis 13h en soudoyant les autres personnes à coup de Schokobons. Technique infaillible. Nous arrivons donc dans la salle et sommes placés à 5m de la scène. Le concert, une fois de plus, est orgasmique. Tout y est, une énergie folle, une setlist quasi parfaite, une communication avec le public qui leur faisait défaut à leurs débuts (et jusqu’à la dernière tournée). C’est euphorique que je rentre chez moi, où je trouve le sommeil quelques heures après. 
 
Samedi 20 octobre :
Après mon groupe préféré, c’est au tour de mon guitariste préféré de se produire à Paris, Slash. L’ex guitariste des emblématiques Guns’N’Roses et des Velvet Underground est en effet en tournée européenne afin de promouvoir son nouvel album Apocalyptic Love, featuring Myles Kennedy and the conspirators. Ces places m’avaient été offertes pour mon anniversaire (quel magnifique cadeau) par un ami, qui malheureusement n’a pas pu venir. C’est donc à une autre personne que j’offre la deuxième place. Nous allons donc au Zénith, buvons quelques bières (c’est une tradition pour les concerts dans cette salle) en attendant, discutons avec des toulonnais (je vous l’ai dit, le hasard fait bien les choses) qui nous affirment que le concert commence à 20h55. Mais non, c’est à 20h30 que nous entendons des cris et un son bien lourd. Nous accourrons donc vers l’entrée et arrivons pendant la première chanson. S’en suit 2h de concert absolument dingue, avec un Slash à l’état de dieu vivant. Paris était bien ce soir là la « ville paradisiaque » où l’herbe est verte et où les filles sont jolies.
 
Amicalement,
 
S.